[ESAT DE VANNES] Les Ateliers du Prat sont mis en lumière dans la presse !

  • 04/05/21

    [ESAT DE VANNES] Les Ateliers du Prat sont mis en lumière dans la presse !


    Source Ouest France – 03/05/2021

    Installé dans la zone du Prat, à Vannes, depuis 1977, L’ESAT Les Ateliers du Prat participe à l’insertion professionnelle des travailleurs en situation de handicap intellectuel.

    En termes d’emplois, c’est l’un des plus gros acteurs économiques de la zone industrielle du Prat. Entre les travailleurs et les professionnels encadrants, l’Établissement et service d’aide par le travail (Esat) les Ateliers du Prat embauche 130 personnes. Et plus de 200 clients y passent chaque année.

    Les Esat sont des établissements médico-sociaux accrédités par les Agences régionales de santé (ARS) qui ont vocation à accompagner les travailleurs handicapés, atteints de troubles psychiques ou déficients mentaux, par exemple. « C’est une structure tremplin entre le handicap et le monde économique, résume Jean-Pierre Labourdique, directeur adjoint de l’Esat les Ateliers Prat. On a des personnes qui ont des problèmes de santé, qui ont eu des accidents de la vie, et on les aide à s’intégrer par le travail. »

    Un futur restaurant pour les entreprises

    L’établissement, seul situé à Vannes parmi les six que compte le Morbihan, accueille une centaine de travailleurs, à temps partiel ou temps plein. Il est membre de l’Adapei (Association départementale de parents et d’amis des personnes handicapées mentales) du Morbihan et est implanté au Prat depuis 1977.

    Sur le site, plusieurs activités sont réalisées, réparties en ateliers. Dans la partie routages, des documents, dépliants ou magazines, entre autres, sont mis sous pli. L’Esat bénéficie de tarifs avec La Poste pour l’affranchissement. Il y a également des activités de conditionnement, de recyclage de pains non-consommés, de tri et destruction d’archives et d’entretien des espaces verts. Avec l’aspect circulaire et local toujours en ligne de mire.

    L’atelier menuiserie a été mis à l’arrêt et va devenir un restaurant destiné en premier lieu à l’Esat, mais également aux entreprises, comme le voisin Michelin. Les travaux devraient débuter en juin 2021 pour une mise en service au premier semestre de 2022 selon le directeur de l’établissement.

    Formation et intégration

    Chaque atelier est encadré par des moniteurs qui apportent un accompagnement spécialisé aux travailleurs. Le maître mot de la structure est progresser : « On favorise le bien-être au travail, on souhaite créer du lien et permettre l’insertion professionnelle », précise Jean-Pierre Labourdique.